bpost publie des résultats du troisième trimestre conformes aux attentes et confirme ses prévisions en terme d’EBIT pour l’ensemble de l’année

bpost publie des résultats du troisième trimestre conformes aux attentes et confirme ses prévisions en terme d’EBIT pour l’ensemble de l’année

Comme anticipé, le troisième trimestre est plus faible que l’année précédente, en raison du retour des tendances saisonnières pré COVID-19, de la suppression de l’exonération de TVA pour les envois de faible valeur et de coûts anticipés.

Faits marquants du troisième trimestre 2021

  • Le total des produits d’exploitation du groupe s’élève à 977,6 millions EUR, soit une hausse de +0,5% par rapport à la même période l’année dernière.
  • L'EBIT ajusté du groupe s’établit à 39,1 millions EUR (marge de 4,0%), en baisse de 30,4 millions EUR par rapport à l'année dernière. Cela reste toutefois conforme au schéma saisonnier pré COVID-19, où le troisième trimestre est toujours le plus faible. L’EBIT publié du groupe s’élève à 31,0 millions EUR.
  • Mail & Retail
    • Le total des produits d'exploitation s’établit à 469,4 millions EUR (+1,2%), sous l’effet de l'impact positif des tarifs postaux qui compensent la baisse des volumes.
    • Baisse des volumes du courrier sous-jacent de -7,5% en raison de la communication ponctuelle COVID-19 qui s'estompe.
    • L'EBIT ajusté s’élève à 20,2 millions EUR (marge de 4,3%), ce qui représente une baisse de -15,5 millions EUR (-43,3%), liés aux coûts de la flotte et de l'énergie, à l'impact de l'indexation des salaires et de la CCT, et d’une capacité maintenue au sein du réseau afin de faire face à la croissance des volumes de colis après un retour à la normale post-COVID-19. L’EBIT publié s’élève à 13,5 millions EUR.
  • Parcels & Logistics Europe & Asia
    • Le total des produits d’exploitation s’élève à 238,2 millions EUR (-9,5%), en raison de la baisse anticipée, mais plus importante que prévue, des volumes transfrontaliers asiatiques par rapport au pic du troisième trimestre 2020; mais aussi de l'impact de la suppression de l’exonération de TVA pour les envois de faible valeur à partir du mois de juillet 2021.
    • Le volume de Parcels B2X a augmenté de +8,9% grâce à des ventes en ligne soutenues, un effet mix/prix négatif de -5,8%.
    • Radial Europe et Active Ants ont poursuivi leur expansion en E-commerce logistics (+13,3%).
    • EBIT ajusté de 12,0 millions EUR (marge de 5%), en baisse de -17,7 millions EUR (-59,6%) en raison du développement de Cross-border et des charges d’exploitation (OPEX) pour l'expansion d’E-commerce logistics. L’EBIT publié s’élève à 11,3 millions EUR.
  • Parcels & Logistics North America
    • Le total des produits d’exploitation, hors International mail, s'élève à 313,2 millions EUR (+14,9% à taux de change constant), reflétant la contribution accélérée des nouveaux clients de Radial.
    • La croissance des revenus de Radial est compensée par la pression sur les salaires aux Etats-Unis et par les coûts liés aux nouveaux sites.
    • Impact EBIT de +4,0 millions EUR lié à un recouvrement de l'assurance suite à l'attaque rançongiciel d’octobre 2020.
    • EBIT ajusté à 12,8 millions EUR (marge de 4,0%), en hausse de +4,0 millions EUR ou stable d'un point de vue opérationnel. L’EBIT publié s’élève à 12,1 millions EUR.
  • Confirmation des prévisions pour 2021, l'EBIT ajusté du groupe devrait dépasser les 340 millions EUR.

Déclaration du CEO

Dirk Tirez, CEO de bpost group: "Même si nous nous attendions à un troisième trimestre plus faible, nous avons mis en place des bases solides qui nous permettent de rester confiants par rapport au pic de fin d'année et dans la réalisation de nos prévisions pour l'ensemble de l'année, à savoir atteindre un EBIT " supérieur à 340 millions EUR ". J'aimerais remercier tous mes collègues pour leur concentration sur le pic de fin d'année et sur les priorités du management visant à accélérer le processus de transformation de bpost. Nous sommes en train de reconstruire une équipe au sommet et nous avons fixé des priorités claires pour construire un avenir durable à long terme pour bpost. J'ai en outre le plaisir d'annoncer que bpost a revu ses ambitions environnementales à la hausse, visant à réduire de 55% nos émissions sous influence directe d'ici 2030 par rapport à 2019. bpost se concentre sur la durabilité économique, écologique et sociale. L'annonce d'aujourd'hui représente une avancée importante à cet égard."

Statut sur les priorités du management pour 2021

Progrès en ligne avec les ambitions

Les priorités pour 2021, telles qu'annoncées au second trimestre 2021, ont toutes progressé, ce qui nous donne la confiance nécessaire pour maintenir nos perspectives pour 2021 :

Préparation du pic de fin d’année en Belgique

  • Sécurisation de la capacité de distribution et de tri afin d’absorber la croissance par rapport au pic de 2020.
  • Optimisation de la deuxième vague de distribution par rapport au quatrième trimestre 2020, en la réduisant de deux semaines et d'environ 50% en termes de taille.
  • Feed-back continus en boucle entre les opérations et les principaux clients couvrant >80% des volumes de colis escomptés.
  • Capacité tampon à l'échelle nationale, avec des coûts de mise en service faibles pour des volumes de colis supplémentaires pouvant dépasser de 10 à 15% les prévisions.
  • Recrutement de main-d'oeuvre temporaire en fonction des besoins.

Préparation du pic de fin d’année aux États-Unis

  • Recrutement et formation ad hoc de la main-d'oeuvre temporaire grâce (i) au recours à des agences d’intérim supplémentaires disposant (ii) d’une réserve de main-d'oeuvre plus importante, et (iii) au lancement plus rapide de campagnes de marketing.

Anticipation des tendances macro-économiques défavorables

  • Prévision d’une exposition limitée des perturbations de la chaîne de logistique e-commerce, étant donné que les clients stockent à titre préventif pour les activités d’e-commerce.
  • Exposition mitigée à l'inflation grâce aux dispositions d'indexation standard des accords en matière d’e-commerce et au mécanisme d'augmentation du prix du timbre.

Efficacité opérationnelle chez Mail & Retail Belgique avec 108 bureaux réorganisés à ce jour en 2021 (pour 77 en 2020).

Réduction des frais généraux au niveau belge et des coûts liés au siège central. Stabilisation des frais généraux liés aux ETP en 2021, tout en continuant d’investir dans la transformation .

Priorités du Management en 2022

Une organisation belge qui permet d’accélérer la transformation :

  • Regrouper les activités belges de colis avec Mail & Retail en une seule unité opérationnelle belge.
  • Accélérer la transition des activités de courrier et de colis vers un modèle circulaire dynamique et tourné vers l’avenir, en concertation avec les syndicats. Les premiers pilotes du projet OMEGA devraient être planifiés en 2022 en concertation avec les syndicats.
  • Perspective claire pour l’organisation belge d’une entreprise tournée vers l’avenir
  • Permettre les synergies de coûts entre le courrier, le retail et les colis.

Réduction accélérée des frais généraux et des coûts liés au siège central en Belgique

  • Réduction des frais généraux (actuellement supérieurs à 24% du chiffre d’affaires) pour atteindre le niveau de référence des concurrents d’E-commerce logistics (15% à 17% du chiffre d’affaires), au fil du temps, lors de la transformation de notre entreprise.

E-commerce logistics des deux côtés de l’Atlantique

  • Développement d’un plan industriel ambitieux pour Radial afin de se développer grâce aux clients existants et aux nouveaux clients et ainsi, de profiter de la croissance continue du marché nord-américain.
  • Pour Radial Europe et Active Ants, nous prévoyons de continuer à investir dans l’E-commerce logistics en Europe avec pour ambition de multiplier les revenus par plus que 5 sur une période de 5 ans.

Développement durable / ESG

  • Ambition pour le groupe bpost de devenir l’un des fournisseurs d’E-commerce logistics le plus vert dans les pays où nous opérons d’ici 2030.
  • Diminution des émissions de portée 1 & 2 de 55% d’ici 2030 par rapport à 2019 afin que bpost atteigne l’objectif de ‘moins 1,5°C’ en dessous du SBTi.
  • Les investissements visant à accélérer cette transition sont inclus dans l’enveloppe existante des dépenses en capital.

Le contrat des journaux et périodiques se termine le 31 décembre 2022

  • L’appel d’offres 2023-2027 a été lancé en 2 parties (périodiques, journaux).
  • Excellents résultats en matière de qualité de livraison et autres exigences SLA.

Renforcement de l’équipe dirigeante de bpost

Conjointement avec le nouveau Conseil d’administration, le CEO travaille à l'établissement d'un plan de succession en vue d’assurer la continuité dans le futur. Ils ont profité de l'occasion pour revoir les rôles et responsabilités de chaque membre du comité exécutif du groupe afin de renforcer l'équipe de direction, de se concentrer sur l'exécution des priorités de gestion et d'accélérer le parcours de transformation de bpost. Les nouveaux rôles reflètent ainsi la nouvelle ambition de bpost d’accélérer la transformation de bpost en un acteur international de l’E-commerce logistics et de construire un avenir durable à long terme :

  • Monsieur Jean Muls a été nommé à la nouvelle fonction de CEO Belgique, créée afin de renforcer la position de leadership de bpost en Belgique et accélérer la transformation.
  • Monsieur Nicolas Baise a été nommé Chief Strategy and Transformation Officer afin de coordonner la stratégie du groupe et diriger les projets de transformation de manière agile.

Ils rejoindront tous deux bpost au plus tard en janvier 2022.

Le poste de CFO du groupe a été redéfini en mettant davantage l'accent sur la rentabilité et la performance du groupe, ainsi que sur le contrôle des coûts, tandis que le rôle du Chief Technology Officer a été redéfini en mettant l'accent sur l'innovation, l'amélioration de l'expérience client par le biais de la technologie, et le soutien de la croissance de la technologie logistique du commerce électronique.

Un plan de succession est en cours d'établissement pour toutes les autres fonctions du comité exécutif du groupe.

Perspectives pour 2021

Compte tenu des perspectives actuelles de normalisation des activités d’e-commerce post-COVID-19, bpost confirme ses prévisions annoncées plus tôt et s’attend toujours à un EBIT ajusté du groupe supérieur à 340 millions EUR.

Le total des produits d’exploitation du groupe pour 2021 devrait encore connaître un pourcentage de croissance à un chiffre (partie basse à moyenne de la fourchette) par rapport à 2020 tandis que l’EBIT ajusté du groupe devrait encore dépasser les 340 millions EUR.

Pour Mail & Retail, les perspectives ont été revues comme suit :

  • L'évolution du total des produits d'exploitation devrait résulter d'une baisse sous-jacente du volume de Domestic mail allant jusqu’à -7,0%, d’une tarification du courrier approuvée de +6,0% qui devrait se traduire par un impact prix/mix d'environ +7,0% et d'une reprise attendue post-COVID-19 au niveau des Services à valeur ajoutée.
  • La marge escomptée pour l’EBIT ajusté est maintenant de 9 à 10%.

Pour Parcels & Logistics Europe & Asia, les prévisions ont été revues comme suit :

  • Le total des produits d'exploitation devrait désormais connaître un taux de croissance à un chiffre (partie basse de la fourchette) pour tout l’exercice, reflétant ainsi l'évolution récente des volumes Cross-border en Asie et la normalisation des volumes Parcels Bene et d’E-commerce logistics dans le contexte de la nouvelle normalité post-COVID-19.
  • Les charges d'exploitation incluent des investissements visant à développer la logistique d’omnicommerce en Europe.
  • Marge EBIT ajustée de 9 à 11%.

Pour Parcels & Logistics North America, les perspectives demeurent inchangées :

  • Taux de croissance à un chiffre (partie moyenne à haute de la fourchette) du total des produits d’exploitation, sous l'effet de la croissance des clients existants de Radial et du lancement de nouveaux clients, normalisé pour le pic COVID-19 de 2020.
  • Marge pour l’EBIT ajusté de 4 à 5%.

Les dépenses d’investissement brutes sont revues à la baisse, à environ 180 millions EUR en raison d’un phasage. L'enveloppe des dépenses d’investissement est axée sur la stratégie de développement de d’E-commerce logistics.

Le dividende relatif aux résultats de l'exercice 2021 sera de l'ordre de 30 à 50% du bénéfice net IFRS, et pourra être alloué en mai 2022 après l'Assemblée générale des Actionnaires, conformément à la nouvelle politique en matière de dividende.

 

Pour plus d'informations:

Veerle Van Mierlo           T. +32 472 92 02 29 (Media)    veerle.vanmierlo.ext@bpost.be

Laura Cerrada Crespo   T. +32 470 90 61 53 (Media)    laura.cerradacrespo@bpost.be

Antoine Lebecq              T. +32 2 276 29 85 (IR)              corporate.bpost.be/investors

investor.relations@bpost.be

A propos de bpost

Au sujet de bpost group

bpost, premier opérateur postal belge, est un partenaire logistique en pleine croissance pour le traitement des colis et l’omnicommerce en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Nos 36.000 collaborateurs actifs en Belgique et dans le monde entier relient consommateurs, entreprises et gouvernements, en livrant courrier et colis à la porte d’entrée et en proposant des services logistiques pour le e-commerce. En tant qu’entreprise respectueuse des personnes et de la planète, nous créons une valeur durable à long terme pour nos clients et nos actionnaires. En 2020, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 4 154,6 millions d’euros.

Vous êtes client et vous avez une question ou une plainte?

Cliquez ici pour nous contacter.

bpost
Centre Monnaie, 1000 Bruxelles