Par rapport au confinement lié à la COVID-19 du T2 2020, bpost réalise un excellent 2ième trimestre grâce aux revenus générés par le courrier et à un e-commerce soutenu en Europe

Par rapport au confinement lié à la COVID-19 du T2 2020, bpost réalise un excellent 2ième trimestre grâce aux revenus générés par le courrier et à un e-commerce soutenu en Europe

Faits marquants du second trimestre 2021

  • Le total des produits d'exploitation du groupe s’élève à 1.037,9 millions EUR, soit -1,4% par rapport à la même période de l'année dernière, en raison des revenus générés par le courrier et d’un e-commerce soutenu en Europe. Comme anticipé, l’accélération de la contribution des nouveaux clients chez Radial NA n’est pas encore parvenue à compenser la croissance non récurrente observée durant le confinement lié à la COVID-19 au deuxième trimestre 2020.
  • L’EBIT publié du groupe s’établit à 103,4 millions EUR. L’EBIT ajusté du groupe atteint 106,6 millions EUR (marge de 10,3%), soit une augmentation de 31,6 millions EUR par rapport à l’année dernière.
  • Mail & Retail
    • Le total des produits d’exploitation s'établit à 508,1 millions EUR (+8,5%) sous l’effet d’un rebond des volumes soutenu par les campagnes de communication COVID-19 unique, de l’impact prix positif du courrier et des services à valeur ajoutée bénéficiant de bases comparables faibles de l'année dernière.
    • L’EBIT publié s’élève à 71,3 millions EUR. L’EBIT ajusté atteint 71,7 millions EUR (marge de 14,1%), en hausse de +35,7 millions EUR, soit un doublement par rapport à l'année précédente.
    • Croissance du volume sous-jacent de courrier de +1,4%.
  • Parcels & Logistics Europe & Asia
    • Le total des produits d’exploitation s'établit à 283,4 millions EUR (-3,9%) , contre une base comparable élevée au deuxième trimestre 2020.
    • L’EBIT publié s’élève à 34,0 millions EUR. L’EBIT ajusté atteint 34,7 millions EUR (marge de 12,2%), soit une augmentation de 2,3 millions EUR (+7,1%) avec une amélioration de la marge soutenue par les avantages du levier d’exploitation dans le réseau intégré.
    • Malgré la croissance du volume de +2,9% générée par des ventes en ligne soutenues, les produits d’exploitation de Parcels B2X ont diminué de -4,0% en raison de l’impact prix et mix négatif de -6,9%, dont un impact prix de -2,8% provenant des suppléments COVID-19 facturés aux clients en avril et mai 2020.
  • Parcels & Logistics North America
    • Le total des produits d’exploitation s'établit à 309,8 millions EUR (-12,5%, soit -4,6% à taux de change constant), reflétant les volumes supplémentaires non récurrents de Radial lors du confinement lié à la pandémie de l’année dernière. La fermeture de magasins physiques des clients et la montée en flèche temporaire des ventes de désinfectants et de produits apparentés ont contribué à cette augmentation de volumes en 2020. L’accélération de la contribution de nouveaux clients dans le courant du mois de juin 2021 a légèrement contrebalancé cet effet.
    • L’EBIT publié s’élève à 8,7 millions EUR. L’EBIT ajusté atteint 10,8 millions EUR (marge de 3,5%), soit une baisse de -6,8 millions EUR sous l’effet d’une diminution des produits d'exploitation au sein de Radial et de la pression exercée sur les salaires aux États-Unis.
  • Les perspectives actualisées pour 2021 ont été revues à la hausse. Compte tenu des solides résultats du deuxième trimestre et sur base des hypothèses actuelles de tendance des volumes de courrier et de normalisation des activités d’e-commerce liées à la COVID-19 pour le reste de l’année, bpost s’attend désormais à atteindre pour le groupe un EBIT ajusté supérieur à 340 millions EUR.
Story image

Déclaration du CEO

Dirk Tirez, CEO de bpost group : « Grâce à ses 36.000 collaborateurs, bpost a pu enregistrer de solides résultats financiers tout en progressant dans son ambition de devenir l’un des opérateurs postaux et logistiques les plus durables en Europe d’un point de vue économique, écologique et social. Par rapport au confinement lié à la COVID-19 du 2e trimestre 2020, bpost réalise un excellent trimestre grâce aux revenus générés par le courrier et à un e-commerce soutenu en Europe. Comme prévu, l’accélération de la contribution des nouveaux clients chez Radial NA n’est pas encore parvenue à compenser la croissance non récurrente due au confinement lié à la COVID-19 du 2e trimestre 2020. Ces bons résultats permettent à bpost group de revoir à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'année, qui visent un EBIT « supérieur à 340 millions EUR ».
L'équipe de management de bpost s’appuie sur la continuité de la gouvernance pour poursuivre la mise en œuvre de ses priorités, la préparation du pic de fin d'année étant la priorité absolue. »

 

Priorités du management

Progrès en ligne avec les ambitions

Les priorités telles qu’annoncées au 1er trimestre 2021 sont les suivantes :

  • Préparation au pic de fin d’année
  • Réduction des coûts et efficacité opérationnelle au sein de Mail & Retail Belgium
  • Réduction des frais généraux et coûts du siège central
  • Logistique e-commerce des deux côtés de l’Atlantique
  • Gestion active du portefeuille d’activités et allocation du capital au secteur de la logistique e-commerce, actuellement en plein essor

Ces initiatives continueront d’être au centre des préoccupations du CEO et des membres du Comité de direction les prochains mois. Elles visent à améliorer la performance et la prévisibilité de bpost group.

Confirmation de la confiance du gouvernement belge en bpost

Le 23 juillet 2021 le gouvernement belge a approuvé le 7e contrat de gestion. Le nouveau contrat de gestion prévoit une compensation annuelle de l’ordre de 125-130 millions EUR (sujette à l’inflation) pour les Services d’Intérêt Economique Général (« SIEGs »). Cela inclut :

  • Conformément au 6e contrat de gestion : maintien du réseau, distribution des pensions, documents électoraux, etc.
  • Nouveaux services : services publics digitaux afin de pallier à la fracture numérique

Après soumission et approbation de la Commission européenne, le nouveau contrat sera effectif pour une période de 5 ans, du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2026. Le nouveau contrat de gestion est le fruit de plusieurs mois de collaboration intense avec l’ensemble des parties prenantes de bpost, et reflète de l’alignement de leurs intérêts respectifs.

Préparation au pic de fin d’année

  • Certaines mesures ont jusqu’ici été prises afin d’améliorer la préparation au pic de fin d’année : investissement dans des capacités de tri (dont, entre autres, l’installation temporaire de machines de tri de paquets sur 2 sites) et sécurisation de la capacité de distribution par rapport au pic observé en 2020.
  • Réduction de l’externalisation vers des sous-traitants et augmentation d’au moins 50 %, de décembre 2020 à décembre 2021, de l’absorption de paquets dans les tournées de courrier ordinaire, grâce au levier opérationnel.
  • Mesures d’optimisation de la flotte, incluant la conversion de 1.000 contrats de location à court terme en contrats à long terme
  • Optimisation de la seconde vague de distribution, en comparaison au 4e trimestre 2020

Réduction de coûts et efficacité opérationnelle au sein de Mail Belgium

  • Mise à profit continue des avantages du Modèle de Distribution Alternée (MDA)
  • Gains de productivité réalisés au travers de la réorganisation de bureaux de poste (77 réorganisations en 2020, plus du double prévu en 2021)

Gestion de portefeuille active

Le transfert de The Mail Group vers Architect Equity a été signé et clôturé le 5 août 2021. Les équipes continuent leur travail de gestion active de portefeuille et continue d’être à la recherche d’opportunités afin d’optimiser le portefeuille actuel.

Optimisation du modèle opérationnel des paquets

Lancement d’un benchmarking opérationnel et d’une optimisation des processus, en comparaison aux opérateurs best-in-class, afin d’améliorer le modèle opérationnel. L’objectif est de convertir la croissance des paquets à la fois en une satisfaction client exemplaire, et en une performance opérationnelle optimale assurant la croissance des bénéfices. Gerrit Mastenbroek a été nommé conseiller spécial auprès du CEO afin de l’assister dans l’optimisation de ce modèle opérationnel.

Comité ESG et engagements en matière de durabilité de bpost

bpost a mis en place un comité ESG et présentera une feuille de route ESG pour bpost group d’ici la fin de l’année.

L’objectif de bpost est de devenir un des opérateurs postaux les plus verts en Europe d’ici 2030. Les investissements pour accélérer cette transition sont prévus dans l’enveloppe des capex.

 

Perspectives pour 2021

Compte tenu des résultats du deuxième trimestre et sur base des hypothèses actuelles de tendance des volumes de courrier et de normalisation des activités d’e-commerce liées à la COVID-19 pour le reste de l’année, bpost a actualisé ses perspectives à la hausse pour cette année 2021.  

Le total des produits d'exploitation total du groupe pour 2021 devrait connaître une pourcentage de croissance à un chiffre (partie basse à moyenne de la fourchette) par rapport à 2020, tandis que l'EBIT ajusté du groupe devrait désormais dépasser les 340 millions EUR.

Pour Mail & Retail, les perspectives ont été revues comme suit :

  • L'évolution du total des produits d'exploitation devrait résulter d'une baisse sous-jacente du volume du Domestic mail allant jusqu’à -8%, d’une tarification du courrier approuvée de +6,0% qui devrait se traduire par un impact prix/mix d'environ +7,0% et d'une reprise attendue post-COVID-19 dans les services à valeur ajoutée.
  • Marge EBIT ajusté de 8 à 10%.

Pour Parcels & Logistics Europe & Asia, les perspectives demeurent inchangées :

  • Taux de croissance à un chiffre (partie haute de la fourchette) du total des produits d'exploitation avec des volumes de Parcels et E-commerce logistics qui devraient se normaliser par rapport aux niveaux élevés observés en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.
  • Les charges d'exploitation incluront des investissements visant à développer la logistique d’omni-commerce en Europe.
  • Marge EBIT ajusté de 9 à 11%.

Pour Parcels & Logistics North America, les perspectives demeurent inchangées :

  • Taux de croissance à un chiffre (partie moyenne à haute de la fourchette) du total des produits d’exploitation, sous l'effet de la croissance des clients existants de Radial et du lancement de nouveaux clients, normalisé pour le pic COVID-19 de 2020.
  • Marge EBIT ajusté de 4 à 5%.

Le capex brut devrait toujours osciller autour des 200-220 millions EUR, en ligne avec la stratégie de développement de la logistique d’omni-commerce

Le dividende relatif aux résultats de l'année 2021 sera de l'ordre de 30 à 50% du bénéfice net IFRS, et pourra être alloué en mai 2022 après l'Assemblée générale des actionnaires, conformément à la nouvelle politique en matière de dividende.

 

Voici le lien vers le communiqué complet

bpost Interim Condensed Financial Statements 2Q21 FR.pdf 525 KB

 

Pour tout complément d'information:

Veerle Van Mierlo T. +32 472 920229 (Media)    veerle.vanmierlo.ext@bpost.be

Antoine Lebecq T. +32 2 276 2985 (IR)                corporate.bpost.be/investors  

                                                                                   investor.relations@bpost.be

 

A propos de bpost

Au sujet de bpost group

bpost, premier opérateur postal belge, est un partenaire logistique en pleine croissance pour le traitement des colis et l’omnicommerce en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Nos 36.000 collaborateurs actifs en Belgique et dans le monde entier relient consommateurs, entreprises et gouvernements, en livrant courrier et colis à la porte d’entrée et en proposant des services logistiques pour le e-commerce. En tant qu’entreprise respectueuse des personnes et de la planète, nous créons une valeur durable à long terme pour nos clients et nos actionnaires. En 2020, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 4 154,6 millions d’euros.

Vous êtes client et vous avez une question ou une plainte?

Cliquez ici pour nous contacter.

bpost
Centre Monnaie, 1000 Bruxelles